Développement communautaire

Le Maroc, et la plupart des autres pays de la région MENA d’ailleurs, est confronté à des défis considérables, tant en termes de taux de chômage élevé que de migration à l’intérieur et à l’extérieur du pays. En moyenne, 70% de la population de la région a moins de 29 ans et 50% sont des chômeurs. Le problème n’est pas nécessairement le manque d’emplois, mais plutôt le pénurie des compétences employables, en particulier chez les populations défavorisées. En outre, au cours des dernières années, un nombre important de jeunes réfugiés et migrants, qui ont fui les zones d’instabilité et de conflit, a rejoint les jeunes marocains dans la lutte pour trouver du travail afin de s’intégrer dans les sociétés marocaines.

Pour cette raison, la Fondation Orient Occident est engagée dans les questions de migration et de chômage. Le champs d’intervention comprend la promotion de l’intégration, le soutien social et psychosocial, les programmes de formation, l’éducation et les activités interculturelles.

Afin de remédier au manque de compétences professionnelles des chômeurs de longue durée au Maroc, la Fondation Orient Occident a mis en place des centres de formation professionnelle dans différents quartiers défavorisés en avantageant plus de 8 000 bénéficiaires par an. Les bénéficiaires sont sélectionnés sur la base d’une évaluation de leur situation de vie, de leurs besoins et de leur motivation. Dans ses six centres, la Fondation Orient Occident propose aux jeunes une formation professionnelle dans des domaines tels que l’hôtellerie et l’informatique.

 

Domaines d’intervention

Formation professionnelle

Nous dispensons une formation professionnelle dans plusieurs secteurs notamment ceux du tourisme et de hôtellerie, en partenariat avec le Secrétariat ...
Lire plus

Education

Nous établissons des écoles mobiles dans les zones rurales pour aider nos bénéficiaires par le biais du tutorat, de la ...
Lire plus

Nous luttons contre l’exploitation des petites domestiques, et plus généralement contre l’exploitation des mineurs, dans les quatre régions les plus touchées du Maroc par ce problème social. Une étude de terrain et un diagnostic minutieux nous ont permit de créer une plateforme d’associations solidaires axées dans la lutte contre le phénomène.

 

youssefDéveloppement communautaire